Monthly Archives: octobre 2015

Quand l’art et la technologie s’unissent

impression 3d

L’impression en trois dimensions était auparavant un rêve inaccessible. Mais de nos jours, un individu lambda peut créer des œuvres en 3D grâce aux progrès incessants de la technologie. Les imprimantes 3D sont disponibles aujourd’hui à ceux qui en ont les moyens. Un autre combat est également sur le point de s’achever : celui de pouvoir voir grâce à cette technologie. Plusieurs personnes souffrant d’une vision très diminuée n’ont jamais pu avoir le loisir de contempler les œuvres d’arts présentes dans les musées et autres salles d’exposition. Grâce aux nouvelles technologies et aux imprimantes en trois dimensions, ce problème a désormais sa solution.

Justice pour tous : justice pour les handicapés !

De nos jours, un point reste méconnu du grand public mais cause pourtant du tort aux principaux intéressés : l’accès au droit pour les handicapés. Lors d’une étude réalisée par des étudiants au sein de la Faculté catholique de Lyon, des points de divergence ont été révélés et les personnes handicapées et les professionnels du droit y sont représentés dans un genre de face à face.

Se maquiller pour corriger le handicap cutané

Se maquiller pour corriger le handicap cutané

Pour s’affirmer, avancer et réussir, une femme se doit de se sentir bien dans sa peau. Cependant, c’est parfois difficile lorsque l’on souffre d’un handicap cutané sévère, surtout au niveau du visage. Parmi ces irrégularités cutanées se trouvent le vitiligo, l’angiome, l’eczéma ou la rosacée, qui sont des pathologies affectant l’esthétique et nécessitant un soin dermatologique rigoureux, mais également les traces moins importantes comme les cicatrices d’acné. Afin de permettre aux femmes atteintes de ce type d’handicap de se mettre en valeur, Aqualibre, une association créée en 1993 et œuvrant dans l’accompagnement des personnes souffrant de handicaps cutanés sévères, a décidé de lancer une gamme de cosmétiques correcteurs en partenariat avec les laboratoires dermatologiques La-Roche-Posay. C’est d’ailleurs au sein d’une filiale thermale de ce laboratoire, dans le Vienne, qu’est implantée cette association regroupant des médecins, des psychologues et d’autres professionnels de la santé.