Accessibilité : des mesures pour faciliter l’accueil des publics sourds en bibliothèque

Sourd (Last Updated On: 8 juillet 2016)
Accessibilité : des mesures pour faciliter l’accueil des publics sourds en bibliothèque
Evaluer cet article

L’accessibilité est aujourd’hui un enjeu de taille pour tous les établissements recevant du public et ce, qu’il s’agisse de recevoir des personnes handicapées ou non. Pour les bibliothèques, l’accueil des personnes sourdes est devenu une priorité d’où la création du réseau Pôle sourd.

Les bibliothèques Pôle sourd

Cela fait bientôt dix ans que « Pôle Sourd » travaille pour rendre les bibliothèques accessibles aux personnes souffrant de surdité. Depuis 2005, cinq établissements ont ouvert dans leurs locaux un univers Pôle Sourd tels que la bibliothèque André Malraux dans le 6e arrondissement, celle de Fessart dans le 19e ou encore celle de Saint-Éloi dans le 12e. D’autres ont, quant à elles, choisi d’intégrer le réseau dès leur début à l’instar de la bibliothèque Chaptal ou celle de la Canopée.

Les plus des bibliothèques Pôle Sourd

Contrairement aux bibliothèques non intégrées dans le réseau, celles de Pôle Sourd :

  • Disposent d’au moins un collègue sourd dans chaque équipe
  • Forment tous leurs salariés à la langue des signes afin d’optimiser l’accueil des personnes sourdes
  • Proposent des activités culturelles accessibles
  • Proposent la gratuité de tous leurs services y compris l’accès aux DVD aux publics sourds

Bibliotheque

Des livres adaptés dans la langue des signes

Autre particularité : ces bibliothèques possèdent dans leurs rayons des livres adaptés dans la langue des signes. Elles se chargent elles-mêmes de leur adaptation puisqu’elles ont obtenu l’agrément de niveau 1 du ministère de la Culture. L’adaptation se fait en mode vidéo et les films réalisés sont ensuite enregistrés sur DVD. Lorsque les personnes sourdes viennent pour consulter ou emprunter l’un de ses livres, la bibliothèque leur fournit le DVD avec l’ouvrage. C’est une manière pour les publics sourds d’accéder à la littérature et de pouvoir lire avec leurs proches sourds ou non.

Le seul bémol : les livres adaptés ne représentent aujourd’hui qu’une petite partie de leurs rayons puisque leur adaptation prend beaucoup de temps.

Elles ont alors privilégié les livres pour enfants puisque la demande est plus forte dans ce secteur.

Tout comme Pôle Sourd, d’autres associations telles que Mes Mains en Or, œuvrent aussi pour l’adaptation des livres. La seule différente entre les deux c’est que la première s’intéresse à la surdité tandis que la deuxième se focalise plus sur le déficit visuel.

Des actions culturelles accessibles

Les établissements Pôle Sourd ont également tenu à proposer des actions culturelles adaptées en vidéo, sous-titrées et accompagnées d’une voix off. Ces films sont ensuite diffusés sur You Tube ou d’autres sites pour toucher un maximum de public.

Se former à la langue des signes : une nécessité pour le personnel d’accueil

Langue des signes

Pour que d’autres professionnels suivent cette tendance, les bibliothécaires des « Pôles Sourds » de Paris publient régulièrement des articles sur leurs activités et certains de ces textes sont présentés en langue des signes. L’association a également organisé des conférences pour accroître la sensibilisation et faire connaître au public global l’importance de l’apprentissage de la langue des signes pour les personnels d’accueil.

Selon Anne Laurence Gautier, qui fait partie de la commission Accessibib, les formations coûtent assez chères et peuvent être plus ou moins longues. Toutefois, en connaître quelques bases, comme dire bonjour, au revoir, merci, … est déjà un bon début pour mettre la personne sourde en confiance. L’important c’est de transmettre qu’il y ait une réelle volonté d’inclure ces personnes et ce, quel que soit notre niveau dans l’usage de cette langue.

Anne Laurence Gautier a également soulevé le fait que la fonction publique manque encore cruellement de personnel sourd. Elle a pourtant démontré qu’avec une personne sourde au sein d’une équipe, les publics sourds viendront plus facilement et régulièrement ce qui n’est pas forcément le cas en recrutant un interprète de temps à autre.

En savoir plus sur les solutions pour les malentendants ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.