Ces entreprises pour lesquelles le Handicap est une force

accessibilite (Last Updated On: 27 janvier 2015)
Ces entreprises pour lesquelles le Handicap est une force
Evaluer cet article

La SEPH 2014 ou Semaine pour l’emploi des personnes handicapées s’est déroulée du 17 au 23 novembre dernier. Cet évènement a permis de présenter au public cinq entreprises pour lesquelles le handicap est une réelle force.

VGS Trade

Cette société axée dans l’importation de produits ménagers a été créée en 2008 par Gerry Félicité. Son credo : ne travailler qu’avec des sous-traitants employant des salariés handicapés.
Pourquoi ce choix ? Parce que Gerry Félicité a un fils souffrant d’une maladie génétique lourde. C’est donc en pensant aux difficultés que son fils aura pour trouver un emploi à l’avenir que le père a pris une telle décision. Notons qu’en plus de cette exigence, la société reverse deux centimes pour chaque produit vendu à une association locale. Pour cette année 2014, VGS Trade a donc fait un don de 7 K€ à l’Alefpa ou Association laïque pour l’éducation, la formation, la prévention et l’autonomie.
Outre VGS Trade, Gerry Félicité a également créé le label So Ethic. Ce label invite les acteurs économiques à s’engager sans sa démarche. Son objectif à travers So Ethic est d’élargir cette démarche à l’ensemble de son catalogue, car actuellement, seul 20 % de ses références sont concernées. Sur le long terme, Gerry Félicité a pour projet de monter sa propre structure de production en France, une structure dont la masse salariale se composera en grande majorité de travailleurs handicapés.
A ce jour, VGS Trade emploie sept salariés et son chiffre d’affaires en 2013 a atteint les 3 M€. C’est une société à responsabilité limitée sise à Plaisir.

Adapt’06

Créée en 2009 par Pierre Chapelot à Nice, Adapt’06 est une société spécialisée dans la mise en accessibilité d’établissement recevant du public ou ERP. En 2013, la société a fait un chiffre d’affaires de 1,1 M€ et emploie aujourd’hui huit personnes.
Pierre Chapelot est un ancien dirigeant de maison de retraite et il a donc acquis au fil des ans une forte expérience concernant la mise en accessibilité. Pour créer son entreprise, il a recruté quelques professionnels qu’il a autrefois côtoyés dans les maisons de retraite. C’est ce qui fait aujourd’hui sa force et son savoir-faire.

L’association Handibat de la DGE Bat

L’association Handibat a été créée par Gabriel Desgrouas, cogérant de la société de plomberie DGE Bat. Il a mis cette association sur pied’après avoir constaté que les personnes handicapées ont du mal à trouver des professionnels pour réaliser des travaux d’aménagements chez eux.
L’association a alors lancé le label Handibat qui est octroyé à des artisans répondant à différents critères comme une forte connaissance et formation en matière d’accessibilité. Ces derniers doivent également justifier d’une expérience d’une année et informer les clients potentiels sur leurs méthodes de travail afin qu’ ils puissent facilement les contacter. Selon Gabriel Desgrouas, on compte environ 25 000 artisans pouvant prétendre à de telles compétences.

Lobodis

Lobodis a été créée en 1988 et est aujourd’hui dirigée par Arnaud Richard et Franck Delalande. L’entreprise est spécialisée dans la torréfaction de café équitable. Elle a un effectif de 55 salariés dont 34 sont issus d’un Esat (établissement et service d’aide par le travail) : « Notre avenir » à Bain-de-Bretagne.
Pour permettre à ces personnes de remplir correctement leurs tâches, Lobodis a adapté les process à leur état de santé physique et mental et ce, à tous les niveaux (torréfaction, palettisation, mise en paquet, expédition, …). Les méthodes de production ont alors été divisées en petites tâches faciles à réaliser et les horaires ont été aménagés en fonction de leur besoin.
Engager des personnes handicapées et collaborer avec un Esat est pour Lobodis une réussite et elle tient à le prouver à tous les acteurs économiques. Les dirigeants de l’entreprise ont mis en place un accompagnement spécifique de ces salariés, une autre brillante idée, qui lui a permis de multiplier considérablement sa production annuelle de café. En effet, en 1994, Lobodis ne produisait que 72 tonnes contre 700 tonnes aujourd’hui.
Un autre avantage de ce partenariat : un conditionnement prêt-à-vendre pliable sans colle qui a su séduire les collaborateurs de la grande distribution.

La Ronde des Quartiers de Bordeaux

La Ronde des Quartiers de Bordeaux est une association de commerçants de Bordeaux. Parmi ses missions principales, on cite la sensibilisation de commerces sur la problématique d’accessibilité surtout en ce qui concerne l’accueil des malentendants. Avec l’aide de l’IRSA et de ses principaux partenaires, l’association a publié le guide « Commerçants et Artisans, parlez en langue des signes ». Ce guide a pour objectif de familiariser les commerçants à la langue des personnes handicapées afin d’améliorer leur accueil.
La Ronde des Quartiers de Bordeaux a été créée en 2006 et compte jusqu’à nos jours, 1 070 membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.