Chiens guides d’aveugles ont accès aux lieux publics

(Last Updated On: 8 avril 2015)
Chiens guides d’aveugles ont accès aux lieux publics
Evaluer cet article

Selon les enquêtes menées en 2013 et 2014, l’accès des chiens guides aux lieux publics est encore assez limité puisque 15 % des établissements publics refusent toujours de les accueillir. Un refus, qui pourtant, les expose à une amende plus ou moins salée.

« On ne peut pas ranger notre chien dans notre poche »

C’est ainsi que s’intitule la nouvelle campagne lancée le 12 mars dernier pour apporter une amélioration sur l’accessibilité des chiens guides d’aveugles aux lieux publics. Cette campagne a été publiée sur internet, notamment sur les réseaux sociaux pour toucher un maximum de monde. Pour toucher le public, la Fédération française des associations de chiens guides d’aveugles (FFAC) a misé sur l’humour.
Ainsi, le film d’une minute trente réalisé par Olivier Treiner montre un homme aveugle accompagné de son chien guide qui se rend au supermarché. Arrivé devant l’établissement, le vigile refuse que le chien entre avec son maître. Face à ce refus, l’aveugle dégonfle son chien telle une bouée, le plie soigneusement et le range dans son sac avant d’entrer au supermarché.
Pour bien faire passer le message, le film se termine par un « Le jour où on pourra ranger un chien guide dans notre poche, on vous le dira. Pour le moment, merci de nous laisser entrer avec lui ».
Avant d’être publié, le film a été présenté à l’Assemblée nationale lors d’un colloque.

 

Un refus punit par la loi

Même si 15 % des établissements publics refusent encore l’accès des chiens guides d’aveugles, il faut savoir que leur refus est punissable par la loi. Si la personne aveugle a recours à la justice, l’établissement peut recevoir une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros.
La majorité des établissements qui refusent l’accès des chiens guides sont les hôtels, les salles de sport, les maisons d’hôtes, les piscines, les taxis et parfois même les hôpitaux.

 

Des chiens certifiés

En tant que gérant d’un établissement accueillant du public, vous pouvez demander à voir le certificat qui leur donne le droit d’entrer dans votre établissement. En effet, depuis mars 2014, tous les chiens guides d’aveugles doivent avoir suivi une formation spécifique qui leur donne les mêmes droits que leur maître.

 

Des établissements ouverts aux chiens guides

Même si le droit des chiens guides est encore assez méconnu par les établissements publics, d’autres se sont donnés du mal pour que cette loi soit respectée et ainsi ne pas exclure les personnes aveugles. La FFAC salue alors :
– La ville de Toulouse dont 11 de ses 13 piscines municipales ont mis en place un lieu d’accueil pour les chiens guides
– Le centre aquasportif de Val d’Isère où une salle d’attente a été conçue spécialement pour les chiens guides d’aveugles
– Le parc Disneyland Paris qui accueillent les chiens guides et qui a même trouvé les moyens pour que ces chiens puissent accompagner leur maître dans certaines attractions.

 

Pas assez de chiens guides en France

Selon les enquêtes, la France compterait 61 000 personnes aveugles et 146 000 personnes malvoyantes. Malheureusement, toutes n’ont pas droit à un chien guide puisque jusqu’à aujourd’hui, on ne recense que 1 500 chiens guides certifiés.

 

L’accès des chiens guides aux lieux publics : une bonne chose ?

OpinionWay a réalisé un sondage pour le compte de la Fédération au mois de février dernier. Environ 1 000 personnes ont été interviewées et d’après les résultats obtenus, 96 % d’entre elles pensent que l’accès des chiens guides aux lieux publics est une bonne chose. Toutefois, en parlant de lieux publics dont les magasins de bouche, certains restent sceptiques. Cet accès aux lieux publics doit-il alors être total ou partiel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.