Chris Ambraisse Boston lance la mode pour tous

Chris Ambraisse Boston lance la mode pour tous (Last Updated On: 20 avril 2015)
Chris Ambraisse Boston lance la mode pour tous
Evaluer cet article

Chris Ambraisse Boston est un jeune Antillais de 32 ans qui, malgré une enfance malheureuse et sa dyslexie, a réussi à s’imposer dans le secteur de la mode avec son nouveau concept de « mode pour tous ».

Chris Ambraisse Boston : un jeune battant

Dans leur enfance, Chris et son frère ont été victimes de maltraitance de leurs parents. Les deux garçons furent placés à la DDASS et s’ensuivit ensuite une longue liste de thérapies. Malgré cette enfance malheureuse, Chris ne s’est jamais laissé abattre et s’est battu pour financer ses études de stylisme. Aujourd’hui, Chris est un jeune homme élégant, en parfaite santé et qui sait ce qu’il veut. La seule séquelle qui lui est restée de son enfance, c’est sa dyslexie et il ne le cache pas. C’est grâce à ce caractère de battant qu’il a réussi à s’imposer au-devant des scènes de la mode en créant ce qu’il appelle « la mode pour tous ».

 

Le concept « mode pour tous »

Un jour, alors que Chris esquissait des modèles dans le métro, une passagère handicapée lui a dit « c’est classe ! Nous aussi, on aimerait porter de beaux vêtements ». Cette simple remarque, fut l’élément déclencheur de toute sa carrière et de son concept « la mode pour tous ». Derrière ce concept, Chris ne produit pas que pour les personnes handicapées, mais aussi pour les personnes valides.

 

Un parcours du combattant

L’idée était donc là, mais il lui restait à trouver le financement nécessaire à sa réalisation ce qui n’a pas été facile.
Il a ainsi rencontré de nombreux médecins et associations et ce n’est qu’après plusieurs refus que le Fond social européen a décidé de le financer. Pour bon nombre d’associations, son projet n’était pas assez pertinent et réaliste, mais Chris n’a jamais baissé les bras.
Avec ce premier financement, il a fini par sortir sa toute première collection en 2009 sous la marque de prêt-à-porter A&K Classics.

Chris Ambraisse Boston lance la mode pour tous

Créer une collection pour les personnes handicapées quand on est valide

Chris est un homme valide, dyslexique, très jeune et noir. Selon lui, ce profil ne l’a pas aidé à trouver des financements et pourtant, tout comme les personnes handicapées, il sait ce qu’est le rejet et la souffrance. C’est pour cela qu’il a continué à lutter même si certains lui disaient qu’il se faisait de l’argent sur le dos des handicapés et même si la France est très en retard dans ce domaine.
Le jeune homme déplore d’ailleurs ce retard puisqu’en assistant à la Fashion week de Tokyo, il a pu y découvrir de nombreux modèles pour les handicapés. Quoi qu’il en soit, les grandes maisons de haute-couture ont commencé depuis peu à ouvrir leurs portes aux personnes souffrant d’un handicap, ce qui est déjà un bon début.

 

Des créations originales

Lorsqu’on souffre d’un handicap, enfiler une jupe, un pantalon, une chemise, … n’est pas du tout simple. Pour leur faciliter cette tâche et leur permettre de s’habiller seul, Chris a fait appel à d’autres matériaux comme les aimants, les zips, les velcros, … Avec ces matériaux, il a réussi à créer des vêtements dotés d’ouvertures situées à des endroits stratégiques. Pour lui, il s’agit un peu de haute-couture sans couture.
Dans sa collection, on trouvera ainsi des chemises avec pressions et zips sur toute la longueur des manches, des blousons avec la partie dorsale qui s’enlève, une cape imperméable qui couvre les jambes des personnes en fauteuil roulant et qui, grâce à son zip peut devenir plus courte et servir aux cyclistes, … Les modèles sont passe-partout, ingénieux et vraiment très pratiques.
Pour réaliser ses vêtements, Chris utilise des matières premières de qualité qui lui sont fournies par LVMH.

Où le trouver ?

Chris crée et vend tous ses modèles dans son atelier et show room sis sur la rue de l’Ourcq à Paris. Il est aussi présent au Canada et sous peu, ses produits seront vendus en ligne. En attendant, vous pourrez admirer ses créations sur www.aandkclassics.fr.
Le vendredi 3 avril dernier, un défilé A&K Classics a été organisé dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art à la mairie du 16ème arrondissement.
La jeune maison de mode crée au moins une collection par an en prenant soin de bien varier les modèles. Pour travailler, Chris s’est entouré d’une équipe mixte dont un réfugié politique Afghan comme modéliste, des mannequins valides et des mannequins handicapés. L’équipe compte également d’autres jeunes en insertion sociale, car outre vouloir apporter son aide aux personnes handicapées, Chris Ambraisse souhaite aussi un meilleur avenir aux jeunes en difficulté. C’est pour cela qu’on le surnomme le « Fashion Angel ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.