De nouvelles mesures pour les personnes handicapées dans une optique de simplification

nouvelles mesures pour les personnes handicapées (Last Updated On: 23 juin 2015)
De nouvelles mesures pour les personnes handicapées dans une optique de simplification
Evaluer cet article

Le but des nouvelles réformes instaurées par le gouvernement est de rendre la vie des Français plus simple. Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à la Réforme de l’Etat, a annoncé ce 1er juin 2015 les nouvelles mesures dans le domaine de la santé, de l’éducation et du handicap. Le but est à la fois de faire des économies considérables et de rendre les démarches administratives plus simples. Les personnes handicapées vont pouvoir se réjouir, étant donné que 11 de ces mesures les concernent spécifiquement. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs déjà appliquées.

Allocation rentrée scolaire

Jusqu’ici, seuls les enfants de l’école élémentaire bénéficiaient de l’allocation rentrée scolaire. Pour un enfant de plus de six ans et qui est encore en école maternelle, il n’y avait plus d’allocation de ce genre. Désormais et ce, depuis le 21 mars de cette année, les enfants de plus de six ans dans ce cas de figure pourront bénéficier d’allocation rentrée scolaire selon les conditions de droit commun, même s’il est encore en maternelle.

Simplification des mesures pour les personnes handicapées

Les démarches administratives sont compliquées, en particulier pour les personnes en situation de handicap. Certes, les premières demandes sont simplifiées et l’accueil de meilleure qualité, mais bientôt, il y aura un dossier personnalisé qui tiendra spécifiquement compte des besoins de la personne et de ses projets. Il y aura aussi un télé-service pour les demandes à la Maison départementale des personnes handicapées. Actuellement, on teste ces solutions dans le Nord et le Calvados en vue d’une généralisation dans tout le pays d’ici la fin de cette année.

Des réformes sur l’AAH

Auparavant, une personne qui bénéficiait de l’Allocation adulte handicapé (AAH) devait renouveler sa demande tous les deux ans, pour un taux d’invalidité entre 50 et 80 %. Cette durée va maintenant passer à cinq ans pour ceux qui ont un taux d’invalidité de plus de 50 %.

Par ailleurs, lorsque quelqu’un demande une AAH, il doit fournir sa carte d’invalidité à la caisse d’allocations familiales. Ce ne sera bientôt plus le cas, dès lors qu’il est identifié au sein de l’administration fiscale et qu’il bénéficie d’un abattement d’invalidité.

Durée de validité du certificat médical

Actuellement, toute personne souhaitant faire des démarches au sein de la MDPH doit fournir un certificat médical de moins de trois mois. La réforme apporte une modification à ce sujet, passant cette durée de validité à six mois.

Carte mobilité inclusion

Pour les personnes atteintes de handicaps qui altèrent considérablement leur autonomie dans les déplacements, il y a les cartes de stationnement qui permettent de se garer dans les places prévues à cet effet. D’autre part, pour les personnes qui ont du mal à maintenir une position debout trop longtemps, il y a la carte de prioritaire pour les lieux publics comme les transports, les salles d’attente ou tout autre établissement recevant du public ainsi que dans les files d’attente. Ces personnes n’auront plus qu’à faire une démarche pour bénéficier d’une seule carte qui ouvre l’accès à la priorité, que ce soit pour les stationnements ou ailleurs. Cette disposition devrait prendre effet d’ici 2017.

Tiers-payant

Actuellement, les personnes handicapées peuvent solliciter une aide auprès du Conseil général pour bénéficier d’aide à domicile et d’équipements spécifiques pour le logement ou la voiture. Par ailleurs, il leur faut payer l’intégralité des aides avant de bénéficier de remboursement. D’ici la fin de l’année, ces prestations pourront être payées par le tiers-payant, par simple présentation de facture.

Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

La Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) est un procédé assez lourd et long pour tous ceux qui la sollicitent auprès des MDPH. Pourtant, dans certains cas, cette reconnaissance ne permet pas de bénéficier de nouveaux droits. Une réforme devrait intervenir fin 2015 sur ce point, afin que les potentiels bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, sous un autre titre que la RQTH, puissent être systématiquement informés de leurs droits. De cette façon, ils pourront mieux juger la nécessité d’une éventuelle demande RQTH.

Un remboursement plus rapide pour les petits travaux d’aménagement du logement et du véhicule

Actuellement, pour toute demande d’aide pour la Prestation de compensation du handicap (PCH) en vue d’aménager le domicile ou la voiture, les délais de réponse de la MDPH sont quelquefois longs, car les règles de calcul sont complexes. Cela va changer grâce à une réforme qui apporte de grandes simplifications dans les calculs. Grâce à cela, les remboursements se feront beaucoup plus rapidement.

Les avis qui émanent de la CAF et de la MDPH seront plus faciles à interpréter

Les CAF et MDPH émettent parfois des avis difficilement compréhensibles par le plus grand nombre. En effet, dans ces avis, il y a à la fois des termes techniques et administratifs. Bientôt, on utilisera un langage beaucoup plus simple dans ces avis afin qu’ils soient plus faciles à comprendre.
Trouver un fauteuil de transfert , chaises et matelas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.