Handicap : 204 films adaptés sortis en 2016

Handicap : 204 films adaptés sortis en 2016 (Last Updated On: 8 février 2017)
Handicap : 204 films adaptés sortis en 2016
Evaluer cet article

L’univers du cinéma fait aussi de grands efforts pour l’inclusion des personnes handicapées. En ce sens, rien que pour l’année 2016 en France, il a sorti 204 films adaptés aux personnes souffrant de handicap auditif ou visuel.

Une hausse de 33 % par rapport à 2015

Le bilan est effectivement positif puisqu’il équivaut à une hausse de 33 % de films adaptés par rapport à l’année 2015. L’association Ciné Sens peut se féliciter d’un tel résultat puisque c’est en partie grâce aux sensibilisations qu’elle a menées sur l’accessibilité du cinéma, des salles et des films que cela a été possible.

En 2016 204 films ont ete rendus accessibles pour les malvoyants et les malentendants

Dans les détails, la hausse concerne surtout les versions sous-titrées conçues pour les personnes sourdes et malentendantes ainsi que l’audio-description réalisée pour les personnes aveugles et malvoyantes. La Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son (CST) y a également joué un rôle puisque c’est sur ses recommandations que ces versions adaptées ont pu être simplifiées.

Une participation massive des géants du cinéma

Enfin, une telle augmentation n’aurait pu voir le jour sans la participation des géants du cinéma. Plus précisément, ils sont onze distributeurs à avoir joué le jeu et chacun d’eux a adapté plus d’une dizaine de films pour la communauté des personnes handicapées. Pour :

  • Metropolitan, 16 films ont été adaptés
  • Mars Distribution, 15 films
  • Pathé Distribution et StudioCanal, 13 films chacun
  • Disney, Wild Brunch, Diaphana et Gaumont, 12 films
  • 20th Century Fox France et SND, 11 films chacun
  • Universal, 10 films

En 2016 204 films ont ete rendus accessibles pour les malvoyants et les malentendants

Parmi eux, quelques-uns ont sorti une version adaptée la grande majorité des films produits en 2016. Ils ont pris soin de les mettre à disposition des salles de cinéma sur un DCP d’exploitation unique et bien sûr accompagnés des clés KDM adéquates afin que les personnes souffrant d’un handicap auditif et visuel puissent, elles aussi, aller au cinéma. Certains ont, quant à eux, choisi précautionneusement les films à adapter selon leur profil.

Un guide pour les ERP

Puisque les salles de cinéma font partie de ce qu’on appelle ERP (établissement recevant du public), elles sont concernées par la loi accessibilité de 2015 et donc par le guide que la DMA (Délégation Ministérielle à l’Accessibilité) a sorti au mois de décembre dernier. Dans ce document, la DMA leur indique comment améliorer l’accueil des personnes handicapées au sein de leur établissement en mettant en place par exemple du balisage podotactile ou des boucles magnétiques.

Retrouvez chez Abisco accessibilité des solutions pour malentendants et malvoyants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.