« Le Griot » : la bonne idée qui facilite la vie aux personnes aveugles

trop de cacophonie avec l audiodescription l idee de genie (Last Updated On: 27 janvier 2015)
« Le Griot » : la bonne idée qui facilite la vie aux personnes aveugles
Evaluer cet article

« Le Griot » est un boîtier qui permet aux malvoyants de suivre des programmes télévisés en même temps que les personnes valides sans qu’il y ait une quelconque cacophonie à cause de l’audiodescription.

Qu’est-ce que l’audiodescription ?

L’audiodescription ou AD est un système rassemblant diverses techniques afin que les personnes malvoyantes et aveugles puissent suivre des films ou des spectacles. La technique consiste à décrire les éléments visuels contenus dans l’émission pour que les malvoyants puissent se représenter la scène dans leur tête. Un texte en voix off est alors publié dans le film avec un décalage de deux ou trois secondes par rapport à ce qui se passe réellement dans l’émission. Même si l’AD part d’une bonne initiative qui est de permettre aux malvoyants et à leurs proches valides d’apprécier ensemble un bon moment devant la télé, elle est très pénible pour le cerveau, car les spectateurs, surtout les personnes valides doivent alors écouter la description de choses qu’ils peuvent déjà voir. L’inventeur du Griot définit la situation comme une véritable cacophonie dans le sens où il doit regarder une émission très mal doublée.

De la cacophonie Le Griot est né

Lucien Zoromi, le père de Cannelle est un amateur d’informatique. Sa fille a perdu la vue et lorsqu’ils regardent la télé ensemble, c’est une véritable confusion pour lui et pour elle. Pour y remédier, il a eu la brillante idée d’inventer un petit boîtier équipé d’un casque sans fil que l’on peut brancher à la télévision. Ce petit boîtier n’est autre que le Griot.

Le Griot

Grâce au Griot, l’audiodescription réservée aux personnes malvoyantes est diffusée uniquement dans le casque ce qui permet aux autres personnes de l’assistance d’apprécier le film sans doublage. Il réunit donc toute la famille devant la télévision et offre un moment de détente à chacun sans faire la différence entre personnes valides ou non.
Pour améliorer encore son produit, Lucien Zoromi édite un second prototype qui peut fonctionner avec la connexion internet. Grâce à cette spécificité, les personnes malvoyantes peuvent accéder à d’autres programmes télé comme la météo ou d’autres films. Le Griot fonctionne sur les réseaux TNT et est capable de détecter les programmes calibrés.
Il faut souligner que cet appareil n’est pas seulement réservé aux personnes souffrant d’une déficience visuelle, mais est également efficace pour les « couples mixtes ». En effet, si votre mari est Allemand et vous Française, chacun pourra regarder le même film dans sa langue natale.

La jeune start-up fait appel aux investisseurs

Depuis qu’il a créé Le Griot, Lucien Zoromi a recruté d’autres personnes ayant les mêmes objectifs que lui pour l’aider dans le lancement de l’appareil. La jeune start-up regroupe aujourd’hui cinq personnes, toutes désireuses d’apporter leur contribution dans ce projet permettant de dépasser le handicap visuel.
Pour le groupe, l’idéal serait de pouvoir commercialiser le boîtier à partir de 2015, mais avant, la start-up nécessite encore quelques investissements financiers. Soulignons qu’il souhaite vendre ce dispositif aux alentours d’une centaine d’euros.
Le Griot est un incubateur qui repose sur des projets numériques innovants et améliore la cohabitation des personnes malvoyantes avec des personnes valides.

Un dispositif en hommage à Cannelle

Le lancement du Griot tient une importance capitale pour Lucien Zoromi qui a malheureusement perdu sa fille l’été dernier. Cannelle est effectivement décédée à seulement 16 ans. Avant sa mort , le père a promis à la fille d’apporter sa contribution pour que les personnes handicapées puissent vivre normalement avec des personnes bien portantes. Sa contribution n’est autre que Le Griot.
Pourquoi avoir choisi un tel nom ? Parce qu’en Afrique, le Griot c’est celui qui perpétue la mémoire entre les villages et qui joue le rôle de lien social entre eux. Il passe les informations tout comme le boîtier le fait.

Le Griot : créateur d’emplois ?

Pour que le Griot soit lancé à plus large échelle, la jeune start-up a besoin d’en produire plus ce qui mène forcément à un recrutement de personnel. Sa commercialisation peut effectivement générer une création d’emplois d’ici à 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.