Le Messageur : l’accessibilité sonore pour tous !

(Last Updated On: 29 septembre 2015)
Evaluer cet article

Sous le nom de Messageur se cache une scop (société coopérative et participative) dont la raison de vivre repose sur l’accessibilité sonore pour tous. Elle date de seulement trois ans et pourtant, elle accumule déjà les prix grâce à ses solutions pour l’inclusion des personnes sourdes et malentendantes et les innovations qu’elle n’hésite pas à lancer pour arriver à ses fins.

Une offre innovante et variée

Pour l’accès à la communication des sourds et des malentendants, la scop Le Messageur ne tarit pas d’idées. Parmi les solutions qu’elle a déjà lancées, on cite :

  • La transcription à distance instantanée qui couvre les 60 % de ses activités
  • L’accès au spectacle vivant par le biais de boucles magnétiques
  • Le sous-titrage de films et vidéos

Plusieurs prix en trois ans

Depuis ses trois ans d’existence, Le Messageur s’est vu attribuer différents prix tels que :

  • Le prix « Ocirp Acteurs économiques et handicap » 2015
  • Le prix « Agir pour l’audition, agir au quotidien » en mars 2015

Une récompense à son implication profonde dans ce domaine, implication inspirée du réel besoin des personnes souffrant d’une déficience auditive.

Une expérience vécue

Jean-Luc Le Goaller est un des fondateurs de la scop. S’il s’est lancé dans cette aventure, c’est parce qu’il a un enfant sourd et autiste. Le Messageur n’est d’ailleurs pas le premier de ses projets dans cette lutte puisque dix ans plus tôt, il a participé activement à la fondation de l’association Polycom, aujourd’hui devenue un centre de formation à la langue des signes et à la communication adaptée.

La naissance du Messageur

Malgré la réussite de Polycom, Jean-Luc souhaitait trouver d’autres solutions innovantes pour permettre aux personnes souffrant de déficiences sensorielles et des troubles de la communication de mieux vivre leur handicap. C’est ainsi qu’il s’est lancé dans un projet de transcription à distance opérationnel dès 2008. Samuel Poulingue fut immédiatement séduit et proposa à Jean-Luc de former des gens de son association. C’est ainsi que leur collaboration débuta pour finalement donner, en 2012, Le Messageur.

Le Messageur : plus actif que jamais

Trois années se sont écoulées, mais Le Messageur est toujours aussi déterminé qu’à ses débuts. Pour faire un bilan rapide de ses activités, la scop vient en aide à plus de 500 personnes par an et propose un évènement par jour.

Des réponses aux besoins réels des personnes sourdes et malentendantes

Pour Le Messageur, le service rendu est leur principal moteur d’activités. Il conçoit ses offres selon les demandes et comme dernièrement, il a découvert que parmi son public cible, certains avaient du mal à se déplacer, la scop est en train de développer un système de visioconférence sous-titrée afin que toutes les personnes sourdes et malentendantes puissent assister à ses évènements sans forcément sortir de chez elles.

La scop n’en est qu’à ses premières pas

Malgré la diversité de ses offres, la scop Le Messageur n’en est qu’à ses premiers pas par rapport aux autres pays en termes d’accessibilité auditive. Jean-Luc ne baisse toutefois pas les bras, puisque comme tout projet, il faut bien commencer quelque part.

En savoir plus sur les solutions pour malentendants

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.