ERP : le suivi de l'Ad'AP ne doit pas être négligé

Rappel pour les ERP : le suivi de l’Ad’AP à ne pas négliger

(Last Updated On: 16 mars 2017)
Evaluer cet article

Les établissements recevant du public (ERP) ayant déposé un Ad’AP de plus de trois ans doivent réaliser, au bout de chaque année écoulée, un bilan de leur situation. La déléguée ministérielle à l’accessibilité à savoir, Brigitte Thorin, a donc tenu à rappeler aux gérants et exploitants d’ERP de ne pas oublier de faire ce suivi.

La nécessité de ce point de situation

Quand l’Ad’AP a été approuvé, les gérants et exploitants d’ERP se doivent de rester fidèles aux termes rapportés sur cet agenda. C’est pour s’en assurer que les autorités demandent à chaque établissement de faire un suivi de leur agenda lequel a été baptisé « point de situation à un an ». Comme son nom l’indique, ce suivi doit être établi un an après l’approbation et doit mettre en exergue le bilan à mi-parcours.

Le suivi de l'Ad'AP à respecter

Une aide pour faciliter la tâche

Pour accompagner les ERP dans cette étape, la délégation ministérielle à l’accessibilité met à leur disposition, un outil facile à utiliser et totalement gratuit. Il est d’ores et déjà accessible sur le site web du ministère. Tous les points qui intéressent le préfet sont regroupés sur cet outil, il ne leur reste donc plus qu’à répondre aux différentes questions publiées.

L’outil prend effectivement la forme d’un questionnaire et une fois que le responsable de l’établissement aura répondu à toutes les questions, le résultat s’affichera sous forme d’un document PDF à imprimer. C’est ce bilan qui devra être envoyé à la préfecture ayant validé l’Ad’AP. Pour apporter plus de poids à ce suivi, le gérant de l’ERP pourra y joindre tous les autres documents relatifs à l’instruction.

Tout au long de l’Ad’AP, l’outil pourra être réutilisé pour mener à bien les travaux prévus dans l’agenda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.