Se maquiller pour corriger le handicap cutané

Se maquiller pour corriger le handicap cutané

(Last Updated On: 2 octobre 2015)
Evaluer cet article

Pour s’affirmer, avancer et réussir, une femme se doit de se sentir bien dans sa peau. Cependant, c’est parfois difficile lorsque l’on souffre d’un handicap cutané sévère, surtout au niveau du visage. Parmi ces irrégularités cutanées se trouvent le vitiligo, l’angiome, l’eczéma ou la rosacée, qui sont des pathologies affectant l’esthétique et nécessitant un soin dermatologique rigoureux, mais également les traces moins importantes comme les cicatrices d’acné. Afin de permettre aux femmes atteintes de ce type d’handicap de se mettre en valeur, Aqualibre, une association créée en 1993 et œuvrant dans l’accompagnement des personnes souffrant de handicaps cutanés sévères, a décidé de lancer une gamme de cosmétiques correcteurs en partenariat avec les laboratoires dermatologiques La-Roche-Posay. C’est d’ailleurs au sein d’une filiale thermale de ce laboratoire, dans le Vienne, qu’est implantée cette association regroupant des médecins, des psychologues et d’autres professionnels de la santé.

Une bouffée d’air frais pour les femmes

Selon les psychologues, le handicap cutané affecte une femme tant sur le plan psychique que sur le plan psychologique. Elle aura en effet tendance à se focaliser sur sa pathologie et manquera de confiance en elle. C’est pourquoi il est plus que nécessaire de leur procurer un soulagement en maquillant leurs défauts cutanés. C’est Alain Barthélémy qui décide de se lancer dans le pari fou d’allier cosmétique et dermatologie alors qu’il est lui-même maquilleur au cinéma. Avec les laboratoires La-Roche-Posay, il sort un premier correcteur afin de prouver que la guérison va de paire avec le bien–être des patientes. Le maquillage haute tolérance proposé par l’association répond efficacement à la nécessité de camoufler les irrégularités de la peau sans toutefois l’endommager d’avantage. Les femmes atteintes de ce type de pathologie pourront entre autres bénéficier des divers ateliers organisés par l’association dont ceux destinés aux enfants, ceux consacrés au pommadage ou à l’hydratation de la peau et ceux intitulés « ateliers de maquillage correcteur » et dédiés à celles qui souhaitent se maquiller toutes seules en adoptant les bons gestes et en utilisant les bons produits. Aqualibre a d’ailleurs investi plusieurs hôpitaux afin d’y organiser ces ateliers et accompagner ainsi les patientes souffrant de lésions cutanées en leur offrant une seconde peau.

La cosmétique corrective pour une peau rayonnante

Fini les imperfections avec les fonds de teint proposés par l’association Aqualibre. Ces derniers sont en effet les garants d’un teint uni et sans effet masque pour garantir un rendu naturel de l’ensemble du visage. Un espoir pour celles qui sont encore en cours de traitement et qui souhaitent néanmoins cacher leurs pathologies cutanées grâce au maquillage. Ce n’est par ailleurs pas un frein au traitement que ces femmes suivent pour se soigner. Les dermatologues pourront désormais conseiller la cosmétique corrective à leurs patientes même si cela n’était pas d’usage il y a 20 ans. L’association compte élargir ses activités en investissant dans des ateliers organisés à l’étranger et en innovant avec d’autres produits cosmétiques correcteurs dans le but de redonner une seconde féminité à ces femmes atteintes de pathologies cutanées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.