collection vêtements handicaps

Un styliste de stars transforme un handicapé en mannequin de mode

(Last Updated On: 17 novembre 2016)
Evaluer cet article

Antonio Urzi est un styliste qui travaille pour des stars reconnues mondialement comme Beyoncé ou Lady gaga. A l’occasion de la semaine de la mode qui se tient à Milan, il a une fois de plus surpris les professionnels et amateurs de mode après avoir dévoilé sa collection dédiée spécialement aux handicapés.

A l’instar de Rihanna, Jennifer Lopez ou Britney Spears, Jack Eyes, mannequin amputé, enfile à son tour l’un des chefs d’œuvre d’Antonio Urzi au cours du défilé de mode à Milan. Le jeune mannequin, à l’âge de 16 ans, a dû se faire amputer de la jambe droite à cause d’une malformation génétique. Il confie que depuis, sa vie a complètement basculé.

Un revirement de carrière étonnant

Après avoir été entraîneur sportif, Jack Eyes a débuté une carrière dans le mannequinat à 25 ans. Lors de ce défilé de Milan, il gravit à nouveau les marches pour accéder au podium, pour la deuxième fois, mais cette fois en portant le surprenant costume signé Antonio Urzi, lui donnant un look de gladiateur.

En mettant sa prothèse en évidence, le mannequin n’a pas manqué de préciser que la tenue était en parfaite fusion avec la jambe. Le styliste a remporté son pari : une prothèse subtilement intégrée à un costume style gladiateur.

Grâce à cette création, le handicap devient alors accessoire. Le sourire aux lèvres, Jack Eyes indique que son handicap et sa jambe font office d’accessoires qui s’intègrent bien aux créations du styliste.

collection vêtements handicaps

Source : leparisien.fr

Au fil de sa carrière, Antonio Urzi est devenu un véritable expert dans l’exploitation de matériaux peu communs dans l’univers de la mode, comme le plexiglass ou l’aluminium. N’ayant pas suivi de formation spécifique dans le domaine de la mode, il a toujours laissé parler son esprit artistique et s’est inspiré de son ancien environnement de travail : les boîtes de nuit.

Cette année, il s’agit d’une grande première : il a fait preuve d’une certaine audace pour créer une mode dédiée aux handicapés. Cette collection a donc été créée gratuitement, dans le but d’attirer l’attention sur les oubliés de l’univers de la mode.

Atonio Urzi estime que les plus grandes maisons de mode et les stylistes reconnus devraient eux aussi se mettre à changer leur façon de penser et apporter leur contribution pour que l’envie des personnes handicapées d’être comme les autres soit satisfaite.

Du point de vue artistique, il conçoit que la perte d’un membre inférieur ou supérieur peut apporter une différence, mais le tout est de savoir en faire une sculpture.

La mode s’ouvre au handicap

Après avoir participé à la semaine de la mode à New York, le collectif de stylistes FTL Moda, a dévoilé sa collection « Loving You » lors du défilé à Milan. Avec la Fondazione Vertical, une association d’origine italienne encourageant les recherches sur les lésions de la moelle épinière, FTL Moda a fait une entrée des plus remarquées. Ilaria Nicolini, présidente de FTL Moda, estime que le collectif est déjà « prêt pour ça ». Le but de cette présentation est de prouver au monde entier que la mode, à travers les maisons les plus reconnues, s’ouvre elle aussi au handicap. La présidente explique aussi que les grands créateurs mettent tout en œuvre pour sortir un style innovant. Dans l’univers de la mode, de nombreux concepts ont déjà été exposés, en cherchant tantôt la confrontation, tantôt le scandale ou le tapage. Selon Ilaria Nicolini, il suffirait pourtant de regarder autour de soi pour découvrir la diversité.

Jack Eyes conçoit qu’il n’est pas évident de convaincre les stylistes de faire défiler des mannequins atteints de handicap. Il explique que beaucoup d’entre eux font part de leur peur de faire défiler les personnes handicapées, au risque de choquer le public. Les couturiers ignorent comment utiliser ces gens et comment les collections peuvent convenir à une personne à mobilité réduite ou dont la jambe est amputée. Par ailleurs, ils ont peur que les mannequins handicapés attirent plus l’attention au détriment des collections présentées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.