Guide des bonnes pratiques

Entrée du bâtiment

Pour accueillir des personnes à mobilité réduite, la largeur de l'entrée doit être de 90cm minimum. Les portes peuvent être coulissantes ou battantes avec une grande barre du moment que l'effort à fournir pour l'ouvrir ne dépasse pas 50 newtons.

Le seuil de la porte ne doit pas excéder 2cm de hauteur voir 4cm si l'arête est chanfreinée avec une pente de 33%. Dans le cas contraire, une rampe d'accès amovible ou un plan incliné de 5% maximum doit être aménagé pour permettre le franchissement de la porte par les personnes en chaise roulante. Si l'aménagement dépasse sur l'emprise publique, il est nécessaire de contacter les services municipaux pour revoir la disposition des droits de voirie.

L'entrée peut être équipée d'un tapis, caillebotis ou grille d'entrée tant que la hauteur de celui ou celle-ci est inférieure à 2cm et que les trous et fentes du tapis ne mesurent pas plus de 2cm de diamètre pour éviter que les cannes ne se coincent.

Tout savoir sur l'accessibilité de l'entrée des bâtiments


Portes vitrées

Toutes les portes vitrées doivent être signalées sur toute leur longueur par de l'adhésif spécial pour surface vitrée de largeur 5cm, à 1,10 et 1,60m du sol. Pour assurer une visibilité en toute situation, il est important que cette signalisation soit visible de jour comme de nuit par recours à de l'adhésif photoluminescent par exemple.

Tout savoir sur la signalisation des surfaces vitrées


Aire de manoeuvre

L'aire de manoeuvre désigne la zone nécessaire à une personne en fauteuil roulant, avec une canne ou des béquilles pour effectuer un demi-tour ou pour changer d'orientation. Ces aires de manoeuvres doivent être implantées devant les portes, les guichets, les chambres et régulièrement dans les zones de cheminement d'un bâtiment. La taille de cette zone diffère selon le type de porte (battante, coulissante...) mais est en général de 1,50m de diamètre.

Intérieur du commerce

Le sol du magasin doit être lisse et non glissant, même mouillé. La moquette est à éviter pour faciliter le déplacement des personnes en fauteuil roulant.

Les allées du magasin sont d'au moins 1,20m de large avec rétrécissement ponctuel à 90cm (1,40m dans le neuf avec rétrécissement ponctuel à 1,20m) et aboutissent à des aires de manoeuvre de 1,50m.

Les produits les plus courants doivent être placés sur des rayonnages de 80cm à 1,30m de haut, de façon stable. Un vendeur est présent dans le magasin pour aider la personne en cas de difficultés.

Cabines d'essayage

Chaque magasin doit avoir au moins une cabine d'essayage adaptée aux personnes à mobilité réduite. Cette cabine doit mesurer 1,50 pour permettre aux personnes en fauteuil roulant de faire demi-tour. Au niveau des équipements, cette cabine d'essayage possède obligatoirement une barre d'appui, des porte-manteaux situés à 1,30m du sol maximum, une tablette pour poser les affaires, un miroir compris entre 40cm et 1,90m du sol et une chaise stable.

Escaliers (minimum 3 marches)

La taille réglementaire des marches doit être de 16cm de haut et 28cm de profondeur. Pour les sécuriser, il est nécessaire de les équiper de :

  • Nez de marche antidérapants et photoluminescents de 4mm d'épaisseur maximum
  • Repérages de contremarches à fixer sur l'arête de la première et de la dernière marche
  • Dalles d'éveil à la vigilance placées à 50cm de la première et de la dernière marche de l'escalier
  • Mains courantes avec 2 girons de 28cm et des fixations ne gênant pas le glissement de la main. Elle doit se trouver à 90cm de hauteur et peut être doublée pour les personnes de petites tailles et les enfants.

S'il n'y a pas d'ascenseur permettant aux personnes en chaise roulante d'accéder à une partie surélevée du bâtiment, il est possible de recourir à d'autres moyens tels que des monte-marches et des monte-personnes comme proposés sur notre site.

Tout savoir sur les normes d'accessibilité des escaliers


Les guichets

Pour être adapté aux personnes assises ou en fauteuil roulant, le guichet doit disposer d'un support situé à 80cm de hauteur max pour le point le plus haut, de 30cm de dépassement et de 60cm de largeur.
Pour les personnes malvoyantes et malentendantes, il faut idéalement s'équiper d'un terminal de paiement électrique adapté aux déficients visuels et d'un amplificateur de boucle magnétique pour les personnes ayant une prothèse auditive.

Les WC et sanitaires

Dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) existants, un seul toilette pour personnes handicapées pour les 2 sexes peut être aménagé du moment que ce cabinet est accessible depuis les espaces de circulation communs. La surface de la pièce doit être de 1,50m sur 2,10m avec une aire de manoeuvre de 1,50m de diamètre.
La hauteur réglementaire de chaque équipement est la suivante :

  • Lavabo : 70cm à partir du bas de la vasque et 85 à partir du haut. Il est conseillé d'opter pour un modèle de lavabo ergonomique qui conviendra mieux aux personnes en fauteuil roulant.
  • Barre d'appui coudée de 135° ou barre rabattable: 70 à 80cm à partir de la barre horizontale
  • Cuvette de toilettes : 45 à 50 cm en partant du haut de la cuvette
  • Distributeur de savon, sèche-mains, serviettes... : 1,30m maximum

Tout savoir sur l'accessibilité des sanitaires


Les chambres d'hòtel

La réglementation impose que les hòtels ayant moins de 20 chambres possèdent une chambre adaptée et que ceux de moins de 50 chambres en possèdent 2. Au-delà de 50 chambres, il faut prévoir une chambre adaptée par tranche de 50 chambres supplémentaires.
L'agencement de la chambre est réparti de la façon suivante :
  -  Un lit de 1,40 par 1,90m dont la hauteur se situe entre 40 et 50cm
  -  Un espacement de 90cm de chaque còté du lit et de 1,20m sur le devant du lit
  -  Une aire de manoeuvre de 1,50m de diamètre
  -  Une terrasse accessible le cas échéant
  -  Une penderie de 80cm à 1,30m
La porte de la chambre doit comporter un numéro de chambre en braille pour permettre aux personnes malvoyantes ou non-voyantes de se repérer.

Tout savoir sur l'accessibilité dans les hotels


La salle d'eau

Tous les types de salles de bain (hòtel, appartement, hòpitaux...) pour personnes à mobilité réduite doivent comporter les éléments suivants :   -  Un lavabo de 70cm de hauteur à partir du bas de la vasque et 85 à partir du haut. Il est conseillé d'opter pour un modèle de lavabo ergonomique qui conviendra mieux aux personnes en fauteuil roulant.
  -  Une barre d'appui coudée de 135° ou une barre rabattable placée de 70 à 80cm du sol
  -  Une cuvette de toilettes de 45 à 50 cm du haut de la cuvette au sol
  -  Une aire de manoeuvre de 1,50m
  -  Une cabine de douche sans ressaut avec siphon au sol
  -  Une barre d'appui verticale et horizontale ou une main courante de douche
  -  Un siège de douche permettant à la personne de faire sa toilette assise
  -  Conseillé : un kit de douche ergonomique avec mitigeur antibrùlures, grande longe et support de pommeau de douche mural à placer à portée du siège de douche
  -  Conseillé : une paroi de douche portable pour les douches sans cabine
  -  Facultatif : distributeur de savon, sèche-mains, serviettes... situés à 1,30m maximum de haut

Zone de cheminement

Pour sécuriser le cheminement des personnes malvoyantes ou non-voyantes, il est nécessaire d'installer plusieurs équipements :
  -  Des dalles d'éveil à la vigilance ou podotactiles à chaque extrémité des escaliers et des zones d'obstacles. Pour les passages piétons, des poteaux de balisage doivent également être présents de chaque còté de la dalle.
  -  Des bandes de guidage qui orienteront la personne handicapée visuelle grâce à ses rails de guidage et sa surface en relief qui produira des vibrations et du son lors du passage de la canne
  -  Du balisage braille le long du parcours pour indiquer la sortie de secours, les toilettes... A placer à une hauteur située entre 90cm et 1,30m

Pour les personnes en fauteuil roulant et avec une canne ou des béquilles, il est important de laisser régulièrement des espaces pouvant servir d'aire de retournement (diamètre 1,50m).

Salle de spectacle, de conférences

Comme indiqué dans les rubriques précédentes, les salles accueillant du public doivent être adaptées aux personnes à mobilité réduite grâce à des aires de retournement de diamètre 1,50m, des tables suffisamment hautes pour accueillir des personnes en fauteuil roulant (entre 60 et 80cm)...
Pour faciliter la compréhension par les personnes malentendantes, il est conseillé d'installer un amplificateur de boucle magnétique qui atténuera le bruit ambiant pour n'envoyer à l'appareil auditif que le discours de la personne qui s'exprime.

Tout savoir sur l'accessibilité à l'intérieur des ERP


Restaurant

Les tables de restaurant doivent pouvoir accueillir les personnes en fauteuil roulant ce qui veut dire qu'elles ne doivent pas mesurer en dessous de 60cm et au-dessus de 80cm. Le restaurateur peut rehausser les tables existantes avec du matériel stable. Les espaces « buffet à volonté » doivent également pouvoir être accessible aux personnes à mobilité réduite.
La vaisselle et le nappage doivent offrir un contraste visuel suffisant pour les personnes malvoyantes.
Pour que les menus soient lisibles par tous, il est nécessaire de les imprimer en police dite bâton (Arial, Verdana et Calibri) en gros caractères (taille 18) avec de larges interlignes.

Tout savoir sur l'accessibilité dans les restaurants


Les parkings et le cheminement extérieur

Les places de parking pour personnes handicapées doivent représenter 2% de la totalité des places sur un parking privé. Ces places sont situées à còté de l'entrée ou du hall d'accueil et mesurent 3,30m de large sur 5m de long. Elles sont signalées par un panneau au mur ou sur poteau et un marquage au sol.

Tout savoir sur l'accessibilité dans les zones de stationnement


Le bon sens

Certaines dispositions ne sont pas mentionnées dans la réglementation pour les personnes à mobilité réduite mais font appel au bon sens de chacun :
  -  Dans la file d'attente, il est conseillé d'installer une ou plusieurs chaises de façon à ce que les personnes porteuses d'un handicap puissent attendre dans une position plus confortable.
  -  Le chien-guide des personnes malvoyantes ou non-voyantes doit pouvoir accompagner son maitre dans ses déplacements sauf si l'animal est exclu des lieux par une autre loi. Un vendeur ou serveur prendra alors en charge la personne aveugle.
  -  Concernant le handicap auditif, pensez à vous munir d'un bloc de papier et d'un stylo de façon à pouvoir communiquer par écrit mais placez-vous en face de la personne malentendante lorsque vous vous adressez à elle. Peut-être est-elle en mesure de lire sur vos lèvres.
  -  Toutes les informations doivent être affichées en gros caractères pour les personnes malvoyantes et accompagnées de pictogrammes facilement compréhensibles par les personnes porteuses d'un handicap mental.
  -  Soyez patient et à l'aise avec les personnes porteuses d'un handicap car il leur faut parfois du temps et des explications plus précises pour vous comprendre.